Faut-il craindre le populisme ? Alain de Benoist

Alain de BenoistAlain de Benoist
Faut-il craindre le populisme ? Alain de Benoist


"Devenu un parti social -libéral-de plus en plus libéral et de moins en moins social-, le PS ne conçoit plus la société que comme une addition d'individus. Rallié au système de l'argent, il est devenu un parti de fonctionnaires, de technocrates et de bobos, qui ont oublié le socialisme depuis belle lurette et ne s'intéressent qu'au "pourtoussisme", à la "lutte-contre-toutes-les-discriminitations", aux interventions "humanitaires" et à la défense des "victimes" sur le mode émotionnel lacrymal. Ce n'est pas sur ses dirigeants qu'il faut compter pour expliquer que la crise actuelle est d'abord une crise du mode de production capitaliste, c'est à dire une crise généralisée de la logique de valorisation du capital, et moins encore pour tenter d'y remédier" Alain de Benoist, Le Moment populiste, éd. PGDR, 2017





























Numéro 32: Gauche / Droite ?





Numéro 31: Droite / Gauche ?





Numéro 29: Populisme ?





Numéro 28: Politique ?